Alcool et calories…

31 October 2011

L’alcool fournit des calories, c’est un fait. À partir de ce moment, nous faisons face à deux clans : ceux que ça importe et ceux qui ne voient là aucune menace. Pour les personnes de la première catégorie, il faut prendre en considération ces fameuses calories dans le calcul de notre besoin énergétique. Cependant, comme on peut le faire avec les aliments, il est possible de choisir des types d’alcool qui en contiennent un apport plus faible. Pour s’y faire, appliquons le concept de la densité énergétique.

Pour ceux et celles qui sont moins familiers avec ce concept, il faut savoir que l’énergie (ou les calories) peut être répartie selon le poids de l’aliment. En ramenant tous les aliments à 1 gramme, il est possible de voir combien de calories y sont rattachées. Ainsi, l’eau aura une densité énergétique de 0kcal/g tandis que l’huile aura une densité énergétique de 9kcal/g. Tous les aliments ont alors des valeurs de densité énergétique comprises entre 0 et 9. Par exemple, la courgette a une densité énergétique de 0,16kcal/g, se rapprochant de celle de l’eau, alors que les croustilles nature ont une densité de 5,36kcal/g se rapprochant beaucoup plus de celle de l’huile. Cette méthode permet de classifier facilement les aliments et le fait d’opter pour des aliments à faible densité énergétique permettra de réduire la quantité de calories consommées dans la journée. Si vous prenez la valeur de la densité énergétique et que vous la multipliez par la portion consommée, vous obtiendrez alors le total de calories ingérées. Pratique non?

Lorsqu’on compare des liquides, il est important de regarder leur consistance. Ce n’est pas tous les liquides qui auront une fluidité comme celle de l’eau. Cependant, pour les alcools en général, on peut présumer qu’ils ont presque tous la même fluidité et que la conversion du volume en poids est de l’ordre de 1 millilitre pour 1 gramme. À titre d’exemple, 100 grammes d’un bon vin d’Alsace équivalent à 99,8 millilitres. Donc, avec les valeurs de la densité énergétique, on pourra même comparer l’alcool à d’autres aliments de la vie quotidienne.

Dans l’alcool, ce sont les glucides et l’alcool et qui fournissent des calories. Il serait intéressant de regarder l’indice glycémique des différents types d’alcool pour voir lesquels sont les moins sucrés pour cadrer avec les diverses recommandations pour les diabétiques. Peut-être le sujet d’un prochain billet… D’ici-là, vous pouvez consulter le tableau ci-dessous pour voir les résultats quant à la densité énergétique. Êtes-vous surpris des résultats? J’attends vos commentaires…