À la découverte des vins d’Alsace avec Patrick Désy

11 August 2017

Desy_CTW_Blogue

Le chroniqueur vin démystifie les vins d’Alsace pour les amateurs néophytes

L’auteur et chroniqueur Patrick Désy, bien connu pour ses rubriques hebdomadaires, s’emploie à démocratiser l’univers du vin avec ses propos simples et vulgarisateurs, qui font de lui une référence de choix en la matière. Tout naturellement, nous lui avons confié comme mission de démystifier les vins d’Alsace en répondant à quelques questions élémentaires. Pleins feux sur les doux plaisirs de ces vins et de cette magnifique région viticole à explorer.

Comment identifie-t-on les vins d’Alsace? Qu’est-ce qui les caractérise?  

C’est assez simple, ils ont déjà une bouteille qui a priori est assez reconnaissable. Il s’agit d’une grande flûte allongée; on dit d’ailleurs qu’elle fait référence à la cigogne et ses longues pattes allongées, l’animal emblématique de l’Alsace. Également, les vins d’Alsace mettent de l’avant leur cépage. On va souvent voir le nom riesling, gewurztraminer, pinot gris, muscat, pinot blanc, etc. qui est affiché. La plupart de ces vins sont monocépages, et quelques fois assemblés. C’est ce côté très caractériel qui émerge de ceux-ci, on est toujours surpris de l’intensité de ces vins-là. Par exemple, un pinot blanc ou un sylvaner sont plus délicats au niveau aromatique, et par contre si on va vers un riesling, un gewurztraminer ou un pinot gris, on est tout de suite happés par la force aromatique de ceux-ci.
Lorsqu’on parle de vins d’Alsace, le premier mot qui me vient en tête est fraîcheur! Ces vins ont une essence, un caractère qui est facilement identifiable. Comme l’Alsace est un vignoble du nord, cela produit des vins qui non seulement sont frais, mais qui présentent une belle acidité. Qui dit fraîcheur et acidité dit souvent mariage de bonheur à la table!

WINECK-SCHLOSSEBERG©ZVARDON-ConseilVinsAlsace

Qu’est-ce que la minéralité, en matière de vins?

C’est un terme très à la mode, on va se le dire! La notion de minéralité est un peu plus difficile à saisir, et pas toujours bien comprise.

Cela peut paraître un peu occulte lancé comme tel, mais on parle de la roche qui constitue la composition géologique de la région, et qui a une incidence sur la manière dont le cépage va laisser transparaître son lieu. À mon sens, le riesling en est l’exemple le plus intéressant, il laisse exprimer le terroir, tout en restant lui-même avec ce côté plus abricoté, la couleur jaune, ses notes de pétrole.

GrandsCrus©ChezElles-ConseilVinsAlsace

Quels cépages alsaciens suggères-tu à un palais néophyte?

Par où commencer si on a envie de goûter les vins d’Alsace? Ce qui est génial, c’est que l’on peut commencer n’importe où lorsqu’on s’initie à l’Alsace. Grâce à leurs bouteilles bien identifiées par cépages, il devient facile de se repérer.

Je dirais que le plus charmeur de tous est probablement le gewurztraminer. C’est également le plus facile à identifier, grâce à ses notes de litchi et de rose, c’est un vin très parfumé, très floral. En bouche, il possède également une belle rondeur. À mon sens, c’est le plus minéral, le plus intellectuel à saisir.

L’autre cépage de prédilection est le pinot gris, soit un très beau cépage, très noble, qui se démarque parfois par son côté épicé, exotique et tropical. Il y a aussi le pinot blanc et le muscat qui sont des vins simples, désaltérants, très parfumés.

Parle-nous de ton expérience des Grands Crus.

Les Grands Crus d’Alsace sont des vins qui vieillissent magnifiquement bien, et ce, à des prix encore raisonnables par rapport à ce qui se fait ailleurs. Ce sont des vins qui vieillissent avec panache. Il y a le riesling, naturellement, mais aussi le pinot gris qui est assez surprenant au vieillissement, ils vont devenir très minéraux, parfois truffés, et gagnent en complexité tout en restant charmeurs. Avec les Grands Crus, on vient chercher un supplément de profondeur et de complexité.
Rangen©DIDIERJEAN-ConseilVinsAlsace

Quels sont les accords de prédilection?

Ce qui est chouette, avec les vins d’Alsace, c’est qu’il existe cette possibilité d’accords mets vins assez variés. Il y a énormément de directions à explorer avec les cépages, que ceux-ci soient des vins secs ou demi-secs, ou encore doux ou liquoreux. À travers cette panoplie de mariages, il y a ceux qui sont plus difficiles à réaliser — l’asperge en est un, un mets avec ce côté âcre en fin de bouche qui est difficile à marier, avec lequel le muscat d’Alsace obtient un résultat très intéressant. Le riesling s’accorde bien avec la cuisine nordique, les poissons fumés, notamment l’esturgeon, ou encore un poisson blanc doré dans la poêle. Tous les poissons, les poissons fumés. Le gerwustrainimer et le pinot gris vont à merveille avec la cuisine épicée, le curry, la noix de coco. La cuisine indienne et un pinot gris peuvent aussi être très agréables.

poisson
À la lumière de notre discussion, nous espérons que vous en avez appris davantage sur les vins d’Alsace. Nous vous invitons à découvrir la sélection disponible en SAQ puis à partager vos connaissances en bonne compagnie! Bonne dégustation!